Une Renaulution ! Mais comment ça ?

Vous en entendez déjà beaucoup parler, le Groupe Renault revoit sa stratégie pour conserver sa place de leader sur le marché de l’automobile français. Luca de Méo, maintenant à la tête de l’entreprise française, propulse sa vision novatrice sur une création de valeur au dépend de la course au volume. Aujourd’hui le monde de l’automobile se veut une image plus verte et durable. Le défi étant de rester performant et compétitif tout en étant durable.

Ce plan d’action se déroulera en 3 points fort :

La résurrection, redevenir compétitifs, réduire ses couts et générer du profit.

La rénovation : Le renouvellement et l’enrichissement de nos gammes.  Rendre les marques du groupe au losange rentables.

La révolution : être les précurseurs dans les nouvelles mobilités. 

Renault marquera la modernité dans le monde de l’automobile. La « Nouvelle Vague » sera la révolution du marché de l’automobile.

Tout en continuant de s’imposer en tant que leader dans les transitions énergétiques, le groupe Français va diversifier son mix produit pour parfaire son offre et améliorer sa répartition au profit du segment C. L’aspect durable sera de mise avec de nouvelles perspectives commerciales sur le cycle de vie des véhicules. 

Le prototype de la nouvelle Renault 5 est une ébauche de ce qu’il nous attend. Il n’y a pas plus provocateur que de designer le plus emblématique des modèles du constructeur pour annoncer ses ambitions et ses objectifs. C’est à ce moment là que Renault s’impose avec la Renaulution. Des véhicules hybrides et électriques, futuristes dans leurs technologies mais simples et fidèles dans leurs allures.

Avec une organisation interne revue pour être plus compétitive, claire et fluide. Les marque est se dissocient et se concentrent sur leur marché, leurs clients et gèrent leur rentabilité.

Le fonctionnement restera semblable mais sera le suivant :

L’ingénierie au premier plan, là ou les enjeux de coûts, délai et performances se jouent, elle-même alimentée par les autres fonctions facilitatrices comme la production, l’approvisionnement et la qualité. Ce projet sera bénéfique pour l’alliance au complet. Ce qui comprend : Renault, Dacia / Lada, Alpine et Mobilize.

La force de l’alliance dans ce tout nouveau schéma :  une gamme plus compétitive, plus rentable et plus équilibrée.

Le groupe se verra répondre à la concurrence en se déployant sur les segments C et D. Plus d’une dizaine de véhicules verrons le jours jusqu’à 2025. Pour autant, le Groupe Renault ne relâchera pas ses efforts sur les segments A et B, ceux des citadines et citadines polyvalentes. Le nouveau segment des LCV, communément celui des véhicules utilitaires, se verra consolidé avec 6 nouveaux modèles, 3 thermiques et 3 100% électrique. 

Le groupe fondateur des quatre marques Française ouvre une nouvelle ère. L’aspect durable et la rentabilité durable ont toujours été le point d’honneur de la marque au losange. Aujourd’hui et encore plus demain, il est important de souligner ce respect et cet engagement de neutralité carbone.

Les quatre marques se développent et se positionnent sur 4 propositions distinctes.

Pour Renault, la nouvelle vague apportera un nouveau souffle de modernité en devenant une nouvelle marque de technologie, services et d’énergie.

Du coté de Dacia, l’essentiel conquiers de nouveaux territoires. La machine Dacia est lancée et n’est pas près de s’arrêter dans sa folle progression. C’est aujourd’hui la référence de l’automobile raisonnée.  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles qui pourraient vous intéresser

Retrouvez toutes nos concessions ici